Michel Onfray, une imposture intellectuelle