De géneration en géneration : la subjectivation et les liens précoces